The Shakespeare sisters, Tome 4 : La fantaisie du printemps – Carrie ELKS

9782755650594


Titre :
The Shakespeare sisters, Tome 4 : La fantaisie du printemps
Auteur : Carrie ELKS
Éditeur : Éditions Hugo Roman
Genre : Romance
Date de parution : 13 juin 2019
Nombre de pages : 396
Lu en : Papier
Prix : 17€

_
Résumé :

Brillante avocate et aînée de quatre sœurs, Lucy SHAKESPEARE a coutume de tout contrôler. Tout, tout le monde et plus particulièrement elle-même. Jusqu’à ce qu’elle rencontre le sublime Lachlan MACLEISH. Lachlan fait appel à Lucy, parce qu’il lui faut la meilleure défense possible. Il risque de perdre son héritage : le domaine et le titre de Laird de Glencarraig. Ces terres renferment les rares souvenirs heureux de son enfance et il n’est pas question qu’il y renonce sans se battre. Dans ce moment crucial, la dernière chose dont il ait besoin, c’est d’une distraction. Or, dès qu’il aperçoit Lucy, il pressent que les complications ne tarderont pas à arriver. Même avec la meilleure volonté du monde, Lucy finit par enfreindre ses règles de vie, quelque peu rigides mais prudemment construites, pour Lachlan. Entre deux avions pour l’Écosse, Paris et New York, elle ne peut s’empêcher de se demander si, malgré tout, certaines rencontres ne valent pas la peine de se mettre en danger et de tout risquer.


_
Mon avis :

Merci à Hugo Roman pour cette lecture

Aujourd’hui c’est ma chronique sur le quatrième et dernier tome de la saga The Shakespeare sisters que je vous propose de découvrir. Pour vous parler de cette saga en quelques mots : j’ai beaucoup aimé ces sœurs ! J’ai été emporté dans chacune de leurs histoires – avec une préférence tout de même pour le troisième tome. Je suis à la fois contente d’avoir partagé une partie de leurs aventures et triste de dire au revoir à cette famille si particulière.

Dans ce tome nous suivons Lucy, l’aîné des sœurs Shakespeare est avocate. C’est à elle que Lachlan va s’adresser pour résoudre un problème d’héritage qui l’oppose à son demi-frère. L’attirance entre eux est immédiate mais aussi interdite. Qui a dit qu’il ne fallait pas mélanger le travail et le plaisir ?

« […] l’amour rend vulnérable, il ouvre le cœur en grand. L’amour implique de lâcher prise. »

Très protectrice envers ses sœurs, Lucy a rapidement endossé le rôle de figure maternelle après le décès de leur mère. Sa vie est organisée et millimétrée, elle ne laisse pas de place à l’imprévu. Elle fait passer sa carrière et le bonheur de sa famille avant tout. J’ai aimé ce personnage toujours dans le contrôle et qui a du mal à lâcher prise. Sa rencontre avec Lachlan va l’obliger à remettre en question sa façon de vivre et à, pour une fois, prendre des risques. Lachlan est un homme charismatique, avec du caractère et une détermination sans failles. Il s’est construit tout seul et ne doit sa réussite qu’à lui-même. Il n’a pas eu une enfance facile et j’ai aimé suivre cet homme dans son quotidien et dans ses différents rôles : ami, chef d’entreprise, amant.

« Seul ce qu’on désire ardemment mérite qu’on se batte. »

Entre Miami, Paris, Édimbourg et New York, ce livre nous fait voyager et nous offre un dépaysement total. L’histoire est simple mais la romance touchante, les personnages modernes et attachants et le récit addictif. Les personnages ont la trentaine, c’est donc avec plaisir que j’ai découvert des héros matures, réfléchis et professionnels. La tension entre eux est palpable, les sentiments entre eux naissent rapidement mais le couple évolue tout de même doucement. Ce n’est pas mon tome préféré mais c’est celui qui a le plus mis l’accent sur le romantisme. Les autres sœurs Shakespeare sont présentes dans tous les autres tomes mais particulièrement dans celui-ci. Cela a été un vrai plaisir pour moi de les retrouver – même rapidement – et d’avoir un aperçu de leur évolution. Une fois de plus, la plume de l’auteure m’a totalement transporté, je me suis habitué à son style et à sa narration à la troisième personne qui ne m’a plus dérangé du tout. The Shakespeare sisters est une saga que je vous recommande si vous aimez les belles petites romances. Vous pourrez déguster ces tomes au fil des saisons et vous réchauffer le cœur avec les histoires de ces quatre sœurs aussi attachantes que différentes.


_
Ma note :

★★★★
Très bon


_
Tomes de la saga :

The Shakespeare sisters, Tome 1 : Les promesses de l’été
The Shakespeare sisters, Tome 2 : À la grâce de l’automne
The Shakespeare sisters, Tome 3 : La magie de l’hiver
The Shakespeare sisters, Tome 4 : La fantaisie du printemps

4 réflexions sur “The Shakespeare sisters, Tome 4 : La fantaisie du printemps – Carrie ELKS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s