The Shakespeare sisters, Tome 3 : La magie de l’hiver – Carrie ELKS

9782755641431


Titre :
The Shakespeare sisters, Tome 3 : La magie de l’hiver
Auteur : Carrie ELKS
Éditeur : Éditions Hugo Roman
Genre : Romance
Date de parution : 09 mai 2019
Nombre de pages : 378
Lu en : Papier
Prix : 17€

_
Résumé :

Kitty Shakespeare, étudiante en cinéma, est fermement décidée à tirer profit de son nouvel emploi de jeune fille au pair au service de Jonas, sept ans, fils de l’éminent producteur Everett Klein. Certes, ce n’est pas la carrière qu’elle espérait poursuivre en quittant Londres pour L.A., mais comme les entretiens d’embauche la paralysent, c’est sa dernière chance d’impressionner un personnage influent d’Hollywood. Si elle s’occupe bien de son fils, il se penchera sûrement sur son travail. C’est sans compter sur Adam, l’irrésistible frère de Everett. Car entre eux, ce n’est pas vraiment le coup de foudre. Adam Klein a beau être séduisant, il est également grincheux et grossier, et il n’est guère disposé à se remettre en question pour une baby-sitter. Pas après les épreuves qu’il traverse depuis un an. Tout ce qu’il veut, c’est s’isoler dans son chalet, à l’écart de son frère qui a détruit sa vie. Si seulement il parvenait à ignorer Kitty qui fait tambouriner son cœur… À la veille de Noël, Kitty et Adam réalisent que le grand amour n’est jamais simple. Mais le chemin qui mène à un happy end n’est-il pas semé d’embûches ?


_
Mon avis :

Merci à Hugo Roman pour cette lecture

Nous faisons la connaissance de Kitty, la cadette des sœurs Shakespeare. Étudiante en cinéma elle est à la recherche d’un stage et va postuler chez Klein production. Tout ne se passe pas comme prévu mais obtient tout de même un emploi, celui de jeune fille au pair pour Jonas, le fils d’Everett Klein, le célèbre producteur. C’est comme cela qu’elle va rencontrer Adam, le mystérieux, sexy et râleur frère d’Everett.

« Nous ne sommes pas tous les victimes et les méchants de nos vies ? Nous devons assumer le bon et le mauvais en nous, accepter de n’être jamais tout blanc ou tout noir. Et à condition de reconnaître qu’il y a un peu de Bête et de Belle en nous, nous pouvons espérer trouver un moyen de les faire cohabiter.  » 

Kitty est un personnage que j’ai beaucoup aimé. Elle est douce, gentille et extrêmement bienveillante. Elle n’est pas rancunière et souhaite plus que tout rendre les gens autour d’elle heureux. C’est un frais rayons de soleil, une bouffée d’air frais dans l’ambiance tendue qui règne dans cette famille. J’ai encore plus aimé Adam qui est un homme fort physiquement mais aussi psychologiquement, torturé mais sans tomber dans le cliché du gars détruit. Il a un charisme indéniable, il est aussi brutal que tendre, arrogant qu’attentionné. Une fois n’est pas coutume, c’est le personnage masculin qui a des difficultés à se relevé d’un événement traumatisant et j’aime beaucoup cela. Adam n’a pas peur d’exprimer ses sentiments, de dire ce qu’il ressent et de se confier.
J’ai adoré ces personnages intenses qui sont loin d’être parfaits – mais c’est ce qui les rend vrais et authentiques. Les personnages secondaires sont tout aussi attachants – mention spéciale pour le petit Jonas. J’ai apprécié les découvrir, tous plus différents les uns que les autres, avec leurs façons de vivre et leurs difficultés.

« Dans un monde qui croule sous les mensonges, c’est important de pouvoir distinguer le vrai du faux. »

Je rappelle que chaque tome est indépendant et peut donc se lire séparément et/ou dans le désordre. J’ai fini par m’habituer à l’utilisation de la troisième personne et cela ne me dérange plus. Cela donne une autre dimension à la narration et la belle plume de l’auteure fait le reste. J’ai trouvé la relation entre les personnages vraiment belle. Les sentiments se mettent doucement en place et son évolution est magnifiquement bien racontée. J’avoue avoir eu un peu peur à un moment de l’histoire, celui où à chaque fois que les personnages passaient du temps ensemble c’était pour faire l’amour, je connaissais à faire une overdose, heureusement cela ne dure pas trop longtemps. Le cadre avait également tout pour me faire rêver : une maison familiale et un vieux chalet au cœur de la montagne pendant les fêtes de Noël, avec le romantisme et le sentiment d’intimité qui va avec. Malgré le passé difficile d’Adam, l’auteure nous offre un récit touchant et plein d’humour. Pour le moment, c’est mon tome préféré de la saga, surement parce que je trouve l’histoire plus profonde et que j’ai apprécié l’implication du personnage masculin. Une romance douce, sans prise de tête et pleine d’émotion qui fait du bien au cœur peu importe la saison.


_
Ma note :

★★★★★
Excellent


_
Tomes de la saga :

The Shakespeare sisters, Tome 1 : Les promesses de l’été
The Shakespeare sisters, Tome 2 : À la grâce de l’automne
The Shakespeare sisters, Tome 3 : La magie de l’hiver
The Shakespeare sisters, Tome 4 : La fantaisie du printemps

3 réflexions sur “The Shakespeare sisters, Tome 3 : La magie de l’hiver – Carrie ELKS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s