Uglies, Tome 4 : Extras – Scott WESTERFELD

couv64183022

Résumé :

Plusieurs années se sont écoulées depuis que la rebelle Tally a renversé le système des Uglies, des Pretties et des Specials. Sans castes, le monde connaît une véritable renaissance, sous le regard de millions de caméras. La société n’est plus qu’une gigantesque émission de télé-réalité. Une chose pourtant n’a pas changé : les moins de seize ans sont interdits en ville. Surtout quand on est une Extra comme Aya, une anonyme au rang facial ridicule. Sa seule chance de s’arracher à la médiocrité : claquer sur le nouveau réseau une histoire inouïe et… dangereuse.

_

Mon avis :

Voilà 3 ans que Tally à renverser le gouvernement Pretty, mis fin au Prettytime et ainsi donner la liberté de penser aux habitants.
L’héroïne n’est plus Tally, mais Aya, une jeune asiatique de 15 ans. Ici, la nouvelle façon de hiérarchiser les gens est tout à fait d’actualité : la réputation.
Pour augmenter son rang facial (la mesure de la notoriété) il faut claquer des sujets, colporter des ragots, mettre des reportages en ligne et toutes autres informations, plus les gens parlent de vous plus vous grimper sur l’échelle de la célébrité.
Aya est en bas de l’échelle, elle est anonyme, aléatoire, c’est une Extras. Elle souhaite plus que tout devenir célèbre et pour cela tous les moyens sont bon, peu importe les trahisons. Elle décide de claquer un sujet inédit, mais c’est à ce moment que les ennuis commencent pour elle.

Le livre se lit facilement mais je me suis parfois ennuyer et très souvent senti insensible aux aventures d’Aya, je ne n’ai pas réussi à m’y intéresser. Je n’ai pas accroché avec ce personnage que j’ai trouvé superficielle, immature, égocentrique et sans grand intérêt.
Les Rusées, elles, sont intéressantes, c’est une groupe de jeunes filles qui ne cherchent que les sensations forte mais surtout l’anonymat. Elles sont très présentes au début du livre mais disparaissent ensuite.

J’ai eu du mal à comprendre où se déroulais les événements, des éléments indiquent quand même le lieu : beaucoup de tête de mangas, ils parlent japonais, mais ce n’est pas expliquer clairement, au début je croyais toujours être dans la ville de Tally, mais en fait, nous sommes au Japon.

J’ai été contente de retrouver Tally, Shay, David et Fausto qui ont apporté un peu d’intérêt à l’histoire mais je les ai trouvés changés surtout dans leur caractère. Tally est moins humaine, moins sensible, beaucoup plus froide et distante avec les gens, ils aiment toujours autant se sentir intense.

Il y a des choses que j’ai eu du mal à saisir, comme le calcul du rang facial par exemple mais aussi et surtout la fin qui me laisse perplexe. Aya s’en sort sans encombre, comme si de rien n’étais alors qu’elle révèle à tous un énorme secret. Ce secret en lui-même me gêne dans le sens où Tally se bat pour protéger la planète et elle laisse quelque chose comme ça se faire … c’est très étonnant.
Pour moi ce tome n’était pas utile, l’auteur aurai pu s’arrêter au 3ème sans problème, cela m’aurais laissé un meilleur souvenir de la saga.

_

Ma note :

★★★★★
Moyen

_
Uglies, Tome 1
Uglies, Tome 2 : Pretties
Uglies, Tome 3 : Specials
Uglies, Tome 4 : Extras

Publicités

6 réflexions sur “Uglies, Tome 4 : Extras – Scott WESTERFELD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s