L’interphone ne fonctionne toujours pas, Partie 1 – Pierre-Etienne BRAM

inrtp-1

Titre : L’interphone ne fonctionne toujours pas, Partie 1
Auteur : Pierre-Etienne BRAM
Éditeur : Rebelle Éditions
Genre : Comédie sentimentale / Autobiographie
Date de parution : 20 février 2017
Nombre de pages : 190
Format : Broché et E-book
Prix : 13€ en broché / 4.99€ en E-book

____capture

_

Résumé :

Objet : Hola je m’appelle Célia. Et toi ? Je suis celle qui n’arrive pas à te parler sur Meetic… Mais tu vois, je ne suis pas totalement muette quand on m’en donne les moyens. À bientôt peut être ? Célia

Si seulement j’avais su, au moment d’ouvrir ce mail le tournant que ma vie allait prendre… Beaucoup de mes proches n’ont jamais vraiment pu comprendre notre histoire.
« Comment as-tu pu continuer à garder contact avec elle après tous les lapins qu’elle t’a mis ? Ne crois-tu pas que ça cache quelque chose ? » « Non, je ne crois pas… Sa vie est compliquée… La mienne n’est pas simple non plus… Et puis sa voix était tellement envoûtante… »
« Les autres ne comprendront jamais notre histoire… Ne les écoute pas… Demain je serai là… Promis » Comment résister…


_
Mon avis :

Ce livre est autobiographique puisque c’est suite à une rupture amoureuse suivie d’une rencontre sur Internet que l’auteur, Pierre-Etienne Bram, décide d’écrire son histoire. Il nous raconte, de son point de vue et de façon légèrement romancé, sa rencontre virtuelle avec Célia. Celle-ci va l’amener à vivre différentes situations plus complexes émotionnellement les unes que les autres.

Je me suis plongé dans ce livre avec envie et gourmandise et j’ai tout de suite été happé par cette histoire d’amour moderne et contemporaine. En effet, cette histoire se déroule de nos jours, avec notre génération 2.0, toujours connectés, à l’affût du moindre mail, de la notification, de l’invitation ou du message tant attendu.
Ce livre touche vraiment un large public, on peut à la fois s’identifier au personnage principal, à sa vie et ses habitudes, mais aussi avoir l’impression d’être intimement lié à lui. J’ai eu l’impression de m’immiscer dans sa vie, de lire son journal intime tant cette partie de sa vie est personnelle et est racontée comme pourrait le faire un ami proche. Je peux vous dire que mon côté curieux et avide d’histoire croustillante a été plus qu’enchantée par cette lecture !

Nous découvrons donc cette histoire d’amour tourmentée du point de vue du personnage masculin. Celui-ci est vrai, très attachant, naturel dans sa façon d’être et de s’exprimer, il est gentil, compréhensif, trop patient avec la belle Célia, mais aussi et surtout incapable de lui résister. Il croit envers et contre tous au grand amour, certains pourraient le prendre pour une personne naïve de rester après tout ce qu’il subit, personnellement, je le qualifierais de rêveur et d’optimiste.
En ce qui concerne le personnage de Célia, c’est une autre paire de manche ! Elle est très difficile à cerner. Je pense qu’elle cache bien plus de choses qu’il n’y paraît, elle est très mystérieuse et donc devient incroyablement intéressante. Tantôt timide, tantôt audacieuse, réfléchi puis spontanée quelques lignes plus tard, mes impressions sur elle ont évolué tout au long du roman. Je l’ai tout d’abord comprise puis j’ai été compréhensive, au final, je peux dire qu’elle m’énerve autant qu’elle m’intrigue. Je ne vous dis évidemment pas pourquoi je suis passé par toutes ces émotions, il faut absolument que vous le découvriez par vous-même !

La lecture se fait très facilement et rapidement. Les chapitres sont courts ce qui m’a poussé à aller toujours plus loin pour en apprendre encore et encore un peu plus …
Le style et la plume de l’auteur sont agréables, fluides, simples et très addictifs, malgré la redondance de certaines choses qui ne font au final qu’intensifier l’intérêt pour le dénouement de l’histoire. Son talent nous permet de nous immerger immédiatement dans l’intrigue. Il n’y a ni blanc ni longueur, au contraire, suspens et dérision sont au rendez-vous, et cela, tout au long du livre. Malgré la cruauté des situations, nous avons le droit à beaucoup d’humour et de malice, ce qui allège avec simplicité et efficacité le récit.
Je place beaucoup d’espoir dans cette histoire d’amour et je dévorais la seconde partie aussi vite que celle-ci, je n’en doute pas une seconde !


_
Ma note :

★★★★★
Excellent

_

« […] Oui, j’ai peur, tu me fais peur par ce que tu déclenches en moi. »


_
Tomes de la saga :

L’interphone ne fonctionne toujours pas, Partie 1
L’interphone ne fonctionne toujours pas, Partie 2

Publicités

2 réflexions sur “L’interphone ne fonctionne toujours pas, Partie 1 – Pierre-Etienne BRAM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s