Biker girls, Tome 1 : Biker babe – Audrey CARLAN

51jtECswBVL._SX315_BO1,204,203,200_

 

Titre : Biker girls, Tome 1 : Biker babe
Auteur : Audrey CARLAN
Éditeur : Éditions Hugo Roman
Genre : Romance
Date de parution : 02 janvier 2020
Nombre de pages : 157
Lu en : E-book
Prix : 5.99€

_
Résumé :

L’univers des bikers est ici parfaitement décrit, des personnalités fortes, des hommes et des femmes libres, mais aux valeurs immuables. Gare à ceux qui passent les limites.
Le premier tome, Biker Babe, nous plonge dans l’univers des bikers. Nous faisons connaissance avec un club de bikers de l’Oregon, dirigé d’une main de fer par Riot. Riot a une fille Shay, la prunelle de ses yeux, mais aussi dotée d’un gros caractère et la princesse des Hero’s Pride.
C’est l’histoire de Shay que nous allons suivre dans le premier opus de la série. Shay et son tout nouveau magasin d’articles pour bikers, Shay la passionnée au tempérament de feu. Son univers est bousculé par l’arrivée de Rex, transfuge du club des bikers de Californie. Il vient prendre la place de vice-président des Hero’s Pride. Grand, sexy et avide de liberté, Rex ne laissera pas Shay indifférente. Mais la loi des Hero’s Pride est sans appel, pas de fraternisation entre frères et sœurs…
Cette série, c’est un hommage aux femmes, car les bikers sont aussi des femmes et elles sont très présentes dans chacun des tomes. Nous les découvrons indépendantes et fières, féminines et courageuses, manipulatrices et sauvages. Avec elles, on ne s’ennuie pas et, sans elles, les bikers ne seraient pas ce qu’ils sont.


_
Mon avis :

Nous faisons la connaissance de Shay, la fille de Riot, le Président des Hero’s Pride. La jeune femme est considèrée par tous les membres du club comme la princesse, elle est intouchable. Alors quand Rex débarque, à un coup de foudre pour Shay et la revendique, il va au-devant de bien des problèmes.

Rex est le nouveau vice-président des Hero’s Pride. C’est un homme plein d’honneur, violent, qui aime défier les autres et qui est ridiculement niait quand il s’agit de Shay. Il est très cru et ne pense qu’avec ce qui se trouve entre ses jambes. Dès les premières pages Shay apparaît comme une femme indépendante et fière qui a réussi à prendre sa vie en main malgré son statut de fille de Président. Cela commençait bien, mais c’était avant l’arrivée de Rex. Elle devient alors toute molle, sans caractère et soumise au possible. Je n’ai pas du tout accroché avec les personnages et cela s’est confirmé au fil des pages.

Grâce à d’autres de mes lectures (la saga BlackAngels d’Ana Scott notamment) l’univers des bikers n’est pas inconnu pour moi. Cela m’a aidé à comprendre certaines de leurs coutumes et leur façon si particulière de vivre, sans cela j’aurais eu du mal à être plongé dans l’histoire. Le roman est très court mais les choses sont beaucoup trop rapides entre les personnages. À peine s’aperçoivent-ils qu’ils sont déjà fous amoureux. La première fois que Rex voit Shay, il voit en réalité son reflet de dos dans une vitrine et sait déjà qu’il veut la faire sienne. Vous voyez le genre de gars ? En une semaine ils vivent ce qu’un couple vit en plusieurs années dans une romance habituelle. C’est assez perturbant dans le sens où le récit perd toute crédibilité. Le résumé annonce « un hommage aux femmes », il va falloir m’expliquer où se trouve l’hommage parce que je ne l’ai pas trouvé ! Il y a un gros contraste entre les femmes dans ce premier tome. Soit elles sont considérées comme des objets, utilisées où, quand, et comme le veulent les hommes, principalement sexuellement soit il y a Shay. C’est la seule femme à être hyper idolâtrer, c’est leur princesse (et sa mère la reine). Qu’elle soit respectée, évidemment, mais là ça partait beaucoup trop loin. J’ai souvent levé les yeux au ciel face aux répliques des personnages ou leurs discours. Je ne sais pas si c’est vraiment ce que l’auteure a voulu exprimer ou si c’est une erreur de traduction mais personnellement je trouve que « – J’ai demandé à Shay O’Donnell de devenir ma chérie. » n’est pas très digne d’un biker viril qui souhaite revendiquer la femme qu’il aime. Et, on en parle de la mère qui dit à sa fille que pour garder son homme et obtenir ce qu’elle veut de lui elle doit écarter les cuisses ? Ceux-ci ne sont que des exemples parmi tant d’autres. En bref, un premier tome avec beaucoup de défauts. J’ai vu beaucoup d’avis négatifs, je ne m’attendais donc pas à quelque chose d’exceptionnelle mais je n’avais pas imaginer un roman pareil. J’hésite entre ne pas lire la suite et tenter le deuxième tome pour donner une seconde chance à cette saga.


_
Ma note :

★★★★
Décevant


_
Tomes de la saga :

Biker girls, Tome 1 : Biker babe
Biker girls, Tome 2 : Biker beloved
Biker girls, Tome 3 : 
Biker girls, Tome 4 : 
Biker girls, Tome 5 : 
Biker girls, Tome 6 : 
Biker girls, Tome 7 : 
Biker girls, Tome 8 : 
Biker girls, Tome 9 : 
Biker girls, Tome 10 : 
Biker girls, Tome 11 : 
Biker girls, Tome 12 : 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s