Invincible – Stuart REARDON & Jane HARVEY-BERRICK

2018_NR_Invincible_PLAT1_RVB-507x800

 

Titre : Invincible
Auteur : Stuart REARDON & Jane HARVEY-BERRICK
Éditeur : Éditions Hugo Roman
Genre : Romance
Date de parution : 08 novembre 2018
Nombre de pages : 399
Lu en : Papier
Prix : 17€

_
Résumé :

Quand votre monde s’effondre. Quand tout le monde vous tourne le dos. Quand votre corps est brisé. Il faut se relever. Il faut revenir. Et devenir invincible. Nick Renshaw est la pépite du rugby britannique. Malheureusement, il se blesse grièvement et sa carrière est menacée. Commence alors pour lui une descente aux enfers. Il se sent abandonné et trahi par ses proches, mais il veut se battre pour reprendre sa place. Le Dr Anna Scott est la seule personne qui peut aider Nick, elle a ses propres méthodes mais aussi ses lourds secrets. Quand le passé de Nick revient les hanter tous les deux, l’énigmatique docteur est plus vulnérable qu’elle n’y paraît. Brisée et trahie, la lutte pour survivre semble intolérable. Quant à Nick, retrouvera-t-il le chemin des terrains ? Qui cédera, qui se relèvera… qui restera invaincu ?


_
Mon avis :

Ce livre traînait dans ma PAL depuis mars. Je l’ai acheté au Salon du Livre de Paris et ai eu la chance de me le faire dédicacer par les auteurs. J’adore Jane Harvey-Berrick, l’univers du rugby et cette splendide couverture. Tous les éléments étaient réunis pour que je passe une superbe lecture, mais malheureusement, je crois que j’en attendais bien trop de cette histoire.

Nick Renshaw est un joueur prometteur, voué à une belle carrière, dans ce qui est aussi sa passion : le rugby. Malheureusement, une blessure grave l’oblige à mettre sa carrière entre parenthèses. Petit à petit, il se laisse sombrer et devient l’ombre de lui-même. Dans cette descente aux enfers, il peut compter sur le soutien sans failles du docteur Anna Scott, une psychologue du sport.

« La forme physique, ce n’est pas être meilleur que les autres. C’est être meilleur qu’on ne l’a été auparavant. »

La distance qui est imposée entre le lecteur et les personnages à cause de l’emploi de la troisième personne ne m’a pas permis de m’attacher à eux. Je les ai tout de même appréciés, surtout Nick. Il se dégage de lui beaucoup de gentillesse, de détermination mais aussi de détresse. C’est un homme que l’on a envie d’aider et de soutenir quand tout le monde lui tourne le dos. Il ne fait aucun doute que ce sport est une vraie passion pour lui, il y consacre sa vie. Comme l’impose la discipline, Nick est une force de la nature, c’est un homme fort et viril mais tendre, sensible et profondément bon. Sa personnalité l’emmène bien loin des clichés habituels des sportifs.
Anna est un personnage très touchant. Elle a un lourd passé derrière elle, c’est ce qui a forgé son caractère et lui a donné cette détermination. Elle est bienveillante et apporte beaucoup de sensibilité et de beauté d’esprit dans ce milieu. Tout au long du roman, elle ne va pas être épargnée et j’ai eu beaucoup de peine pour elle. Entre eux, rien ne sera simple, beaucoup d’obstacles vont se dresser devant eux.

« Quand ton monde s’écroule…
Quand tous prétendent que tu es fini…
Quand ton esprit est en miettes…
Je me lèverai…
Je reviendrai…
Et je serai invaincu. »

J’ai aimé découvrir une romance dans l’univers du rugby et en plus du point de vue du personnage masculin. Écrire à quatre mains ne doit pas être facile et j’avoue avoir été dérouté au début par le style particulier d’écriture. Au-delà de l’emploi de la troisième personne qui me perturbe toujours au début, j’ai trouvé que le récit manquait de fluidité. Les premiers chapitres – les cent premières pages pour être tout à fait honnête – ont été difficiles pour moi. Heureusement, une fois cette limite franchie, j’ai davantage apprécié ma lecture, le temps pour l’histoire de se mettre en place et de vraiment rentré dans le sujet. Dès lors, les rebondissements s’enchaînent et ne nous laissent aucun répit. Sachez que le sujet principal de cette histoire est Nick et sa carrière. La romance s’installe doucement et n’est pas au cœur du récit. Ce n’est pas une histoire comme les autres, vous serez étonnés, choqués mais surtout émus. En bref, j’ai aimé cette immersion dans un univers peu connu avec un duo d’auteurs qui sait de quoi il parle ! Si j’ai eu du mal à me mettre dans l’histoire au départ, j’ai maintenant hâte de découvrir la suite Model boyfriend – qui peut se lire indépendamment.


_
Ma note :

★★★★★
Bon


_
Tomes de la saga :

Invincible
Model boyfriend

Une réflexion sur “Invincible – Stuart REARDON & Jane HARVEY-BERRICK

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s