The Clan MacDougall Series, Tome 1 : La fille de Laiden – Suzan TISDALE

51ukk-tegl

Titre :
La fille de Laiden
Auteur : Suzan TISDALE
Éditeur : Éditions Amazon
Genre : Romance
Date de parution : Septembre 2016
Nombre de pages : 462
Format : Broché et E-book
Prix : 9.99€ en broché / 5.99 € en E-book

____capture

 

_
Résumé :

Angleterre, 1343 Orpheline de mère, Aishlinn est élevée par son père et ses frères, des êtres durs et cruels. Sa vie change à jamais la nuit où, confrontée à la terrible violence d’un homme, elle croit commettre l’irréparable et se voit contrainte de fuir son pays. Seule, à cheval, elle prend la route de l’Écosse. Son destin prend de nouveau une tournure inattendue lorsque, à bout de force, elle est secourue par une bande de guerriers Highlanders, menée par le redoutable Duncan McEwan. Mais elle découvre bientôt que si ce dernier est un féroce guerrier, il n’en est pas moins un homme bon et respectueux qui fait le vœu de la protéger. Entourée des Highlanders, Aishlinn reprend goût à la vie et découvre peu à peu que, loin d’être ordinaire et insignifiante comme elle le croyait, elle possède une force et un charme qui séduisent les hommes. Parviendra-t-elle à échapper aux Anglais lancés à sa poursuite ? Doit-elle résister à l’attirance irrépressible qui la pousse vers Duncan ? Au milieu des paysages sauvages des Highlands, Aishlinn, la fille de Laiden, va devoir faire face à son destin.


_
Mon avis:

Je remercie NetGalley et AmazonCrossing pour avoir mis ce roman en libre accès.

Nous faisons la connaissance d’Aishlinn, une jeune orpheline élevé par son beau-père et ses demi-frères qui la traitent mal et lui ont toujours fait croire qu’elle n’aurait jamais aucune valeur aux yeux des hommes. Un jour, après s’être fait ruée de coup par un homme qui voulait abuser d’elle, notre héroïne s’enfuit et prend le chemin vers les Highlands.

J’ai bien aimé suivre le chemin parcouru par Aishlinn pour devenir une jeune femme épanoui, sa belle histoire d’amour avec Duncan et la façon dont elle s’est reconstruite grâce à ce dernier, après son passé douloureux et les épreuves qu’elle a traversé. Pourtant ce roman n’a pas su me séduire. Les personnages sont très caricaturés, les hommes sont tous incroyablement beaux, fort, gentleman et dévoué envers les femmes. Même si j’ai aimé le personnage de Duncan, il ne m’a pas paru assez sincère et trop réservé pour un homme tel que lui. Certains personnages secondaires sont intéressants mais pas assez développés.
Aishlinn, elle, est tellement naïve et immature qu’elle m’a énormément agacé. J’admets que quand on entend toute sa vie que vous êtes quelconque et sans intérêt il est difficile de croire le contraire du jour au lendemain, mais il lui a fallu presque le livre entier pour l’accepter et quand cela arrive c’est d’un seul coup, son changement de comportement est trop brutal.
Le fait qu’elle soit tout le temps appelé « jeune fille » est assez irritant, ce n’est pas bien grave me dirais vous mais quand c’est répétitif à ce point-là, ça devient vraiment lassant et cela ne correspond plus à un petit surnom mignon, comme je l’avais imaginé au départ.

Il s’agit de ma première histoire avec des jeunes filles en détresse et des beaux et forts Highlanders, j’étais donc très curieuse et enjouée. Malheureusement j’ai été assez déçu. Si j’ai beaucoup aimé la première partie, pleines de rebondissements, d’actions et de découvertes, la seconde partie a été très longue, plate, prévisible et ennuyante à cause en partie a de longues descriptions inutiles.
Pour rajouter à ma grande déception, il y a le résumé. J’attendais beaucoup de cette histoire car je pensais que le résumé nous mettait seulement l’eau à la bouche, je m’attendais à beaucoup d’action et d’aventure, mais en réalité, le quatrième de couverture est tout simplement le résumé de l’histoire elle-même. Il dévoile des choses qui aurais du entretenir le suspense. Nous savons donc que l’homme qu’elle a poignardé n’est pas mort et que les Anglais sont à sa poursuite, ce qui nous est révélé seulement à la fin du livre, c’est vraiment dommage.
Ce genre d’histoire n’est peut-être pas fait pour moi !


_
Ma note :

★★★★★
Moyen

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s