Tiens bon – Nina LACOUR

9782755644500

 

Titre : Tiens bon
Auteur : Nina LACOUR
Éditeur : Éditions Hugo Roman (New way)
Genre : Romance
Date de parution : 17 octobre 2019
Nombre de pages : 268
Lu en : Papier
Prix : 17€

_
Résumé :

Le suicide de sa meilleure amie percute Caitlin de plein fouet. Comment continuer à vivre sans les rires, la complicité, les sessions photo dans le cinéma désaffecté et les secrets qu’elles partageaient au quotidien ? Et surtout, pourquoi ? Se lever le matin ressemble désormais à un challenge impossible. Pourtant, il faut bien retourner au lycée… Le seul indice qu’Ingrid a laissé derrière elle, c’est son journal. Peut-être Caitlin saura-t-elle comprendre ce que son amie a traversé et pourquoi elle a pris une telle décision ? Au fil des pages, elle devra affronter la vérité, mais aussi ses propres démons…


_
Mon avis :

Merci à Hugo Roman pour cette lecture

La vie de Caitlin bascule le jour où Ingrid, sa meilleure amie, se suicide. Ce geste est totalement incompréhensible pour elle. Ingrid allait bien, la veille elles étaient en train de rire en planifiant leur avenir, alors que s’est-il passé ? Caitlin trouvera les réponses dans le journal intime d’Ingrid que celle-ci a discrètement glissé sous son lit.

« Mon cœur se retourne. Je ne me suis jamais considérée comme parfaite, je ne m’en suis même jamais crue proche, mais je ne savais pas à quel point j’étais ignoble. Maintenant que je le sais, le regret me dévore. Comme à l’époque où se changeait dans les vestiaires et qu’Ingrid se regardait dans le miroir en disant : comment peux-tu supporter de me voir ? Je suis tellement moche. Je ne la regardais pas. Je l’entendais à peine. Je la trouvais juste débile, je croyais qu’elle allait à la pêche aux compliments, comme n’importe qui d’autre. Je ne me rendais pas compte à quel point elle avait peur. J’aurais dû, car c’est à ça que servent les amis : ils comprennent. Ils sont là les uns pour les autres. Ils captent ce que les parents ne captent pas. Si je pouvais recommencer, je me mettrais à côté d’elle devant la glace pour lui dire tout ce que je trouvais de fabuleux en elle. Et, chaque fois qu’elle aurait eu peur, qu’elle se serait inquiétée, au lieu de la planter j’aurais mis de la musique, en espérant que, même si je parvenais pas à pénétrer dans les coins sombres de son cerveau, je pourrais au moins l’atteindre à l’extérieur. »

Même si cela est difficile, la vie doit continuer pour la jeune Caitlin. Les vacances d’été sont terminées, les obligations quotidiennes reprennent le dessus. Se lever, aller en cours, croiser le frère d’Ingrid, discuter avec le garçon dont elle était amoureuse, être face à leur professeur de photographie… Absolument tout lui rappel que sa meilleure amie n’est plus à ses côtés. Elle s’interroge, ne comprend pas. Ingrid ne quitte pas ses pensées. Elle va doucement se reconstruire et de nouveau ouvrir son cœur. Elle va se faire de nouveaux amis et voir la vie autrement.

Choc et déni, colère, négociation, dépression et douleur, acceptation

Ce livre est tout simplement bouleversant. Il est émotionnellement puissant. L’histoire est sombre, triste mais pleine d’espoir. Il traite de suicide mais du point de vue de ceux qui restent, ceux qui luttent chaque jour et qui doivent vivre avec cette terrible perte et la culpabilité qui y est associée. Ce livre est différent de tous ceux que j’ai pu lire jusqu’à ce jour. Il est dur et fascinant à la fois. J’ai été prise dans ma lecture avec l’envie de tourner toujours plus de pages, découvrir l’évolution psychologique de Caitlin mais aussi tous les éléments présents dans le livre. La couverture est jolie et sa texture originale, on dirait un mixte entre du carton et du papier recyclé. Le graphisme et les dessins à l’intérieur sont très beaux et illustrent très bien le récit. Il est composé de plusieurs parties, chacune correspondant à une saison mais aussi aux étapes du deuil que Caitlin doit traverser afin de trouver la paix. Ce n’est pas une lecture que l’on pourrait qualifier de légère. J’ai parfois trouvé l’atmosphère du récit étouffant, oppressant. La plume de l’auteure adoucit son histoire pourtant difficile. Son texte est fluide et très agréable à lire. J’ai beaucoup aimé qu’elle se livre à la fin, elle nous explique pourquoi elle a écrit ce livre et c’est pour moi la fin parfaite.


_
Ma note :

★★★★★
Bon

11 réflexions sur “Tiens bon – Nina LACOUR

  1. lespagesquitournent dit :

    Tu es le deuxième avis globalement positif que je lis sur ce livre… mais qui met en avant des émotions fortes et étouffantes. J’aime ressentir des choses en lisant un roman… mais si je le lis, ce sera en étant dans un bon état.^^ Je note, pour quand ce sera le bon moment, car les thématiques m’intéressent.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s