Orion, Tome 1 : Ainsi soient les étoiles – Battista TARANTINI

2019_NR_ORION-T1_PLAT-I-507x800

 

Titre : Orion, Tome 1 : Ainsi soient les étoiles
Auteur : Battista TARANTINI
Éditeur : Éditions Hugo Roman
Genre : Romance
Parution numérique : 03 janvier 2019
Nombre de pages : 353
Lu en : Papier
Prix : 17€

_
Résumé :

Après des années de travail intenses et douloureuses, Leo Kats sera Nikiya dans la Bayadère qui se jouera à l’Opéra de Sydney. C’est la consécration pour cette jeune danseuse. Quelques jours avant la représentation, Orion Atlay, illustre chorégraphe français, s’invite dans l’école de la compagnie pour y créer un ballet irrévérencieux. Et il veut Leo, lumineuse et docile. Seulement elle. Obsédé par la première danseuse, Orion tente tout pour la convaincre. Secouée par les méthodes peu académiques du maître de ballet, troublée par le désir qu’elle ressent pour lui, Leo craint le pire pour sa carrière. Des studios à la scène, en passant par les coulisses de l’Opéra, les deux Étoiles dansent avec leurs ombres. Elles devront se battre pour trouver l’amour.


_
Mon avis :

Merci a Hugo Roman pour ce service-presse

Battista Tarantini est une auteure dont j’ai déjà lu quelques livres et il m’en restent encore beaucoup à découvrir et qui m’attendent depuis ma PAL. J’avais tout de suite accroché avec sa plume et son univers, c’est donc tout naturellement que j’ai sollicité Orion. En plus de la beauté du livre en lui-même (couverture, surbrillance, matière, odeur *-*), le résumé m’a beaucoup intrigué.

Nous faisons la connaissance de Léo, première danseuse pour l’Opéra de Sydney. Pour la très talentueuse artiste rien ne compte plus que danser, « danser ou mourir » tel est son credo. Jusqu’au jour où Orion Atlay, chorégraphe français et controversé la choisit pour son nouveau ballet. La lumineuse Léo se laissera-t-elle engloutir par l’obscurité d’Orion ? La lutte ne fait que commencer…

Léo travaille depuis sa plus tendre enfance pour être là où elle est : au sommet . Elle attise les jalousies et ses amis se comptent sur la moitié des doigts d’une main. Elle souhaite montrer au monde son talent et sa force sauf que derrière sa carapace se cache une jeune femme meurtrie, peu sûre d’elle et fragile.
Orion est un homme froid, arrogant, manipulateur et qui obtient toujours tout ce qu’il veux, peu importe le moyen. Alors quand Léo lui dit « non », il met tout en oeuvre pour la faire céder. Il a eu une enfance difficile, c’est de là qu’il tient sa rigueur et son intransigeance. Ce n’est pas le genre de personne avec qui j’aimerais me retrouver en tête à tête, aussi séduisant qu’intimidant, il ne recule devant rien pour avoir ce qu’il convoite.
Si j’ai apprécié les personnages, je n’ai pas eu de coup de cœur pour eux, je n’ai pas réussi à vraiment m’attacher. Pour Orion, j’aurais aimé qu’il se dévoile un peu plus. Pour Léo, je n’ai pas toujours aimé ses réactions et décisions.
Nous avons des points de vue qui alternent entre Léo et Orion et nous voyageons également dans le passé. Il n’y a rien de mieux pour découvrir les personnages et avoir une vue d’ensemble de leurs vies. J’adore !

Tout est intense : l’histoire, le rythme, les personnages, nous n’avons pas une minute pour souffler. C’est un roman sombre, puissance, totalement hypnotisant et déstabilisant. Une fois commencer impossible de le lâcher. J’ai retenu mon souffle et ressenti de l’angoisse grâce à la puissance des mots de l’auteure et l’ambiance si particulière qui est cultivée. Les personnages sont très profonds, leur psychologie est très troublante et extrêmement bien travaillée. Ils ont de nombreuses blessures et beaucoup de secrets, même si au fil de la lecture nous en découvrons certains, que nous avons l’impression de les apprivoiser, j’ai comme l’impression que c’est de la poudre aux yeux et que le tome 2 nous promet encore de belles surprises. On ressent toute la fascination qui s’est créée entre le maître et sa muse, la soif de gloire et le besoin d’être au sommet mais aussi l’exigence et la rigueur que cette discipline demande. L’écriture est belle et poétique même si je me suis parfois perdu dans les termes techniques de la danse qui ne m’ont pas permis de m’imaginer concrètement les scènes puisque je suis totalement étrangère à ce milieu. Mais paradoxalement, ces termes sont indispensables pour nous immerger totalement dans l’histoire.
Bref, j’ai beaucoup aimé cette lecture, très addictive, pleine de désir et forte émotionnellement. Mais il m’a manqué un petit quelque chose pour qu’elle soit excellente.


_
Ma note :

★★★★★
Bon
_

« Tu restes dans la lumière, je m’enfonce dans les ombres. C’est ainsi depuis le premier jour. »


_
Tomes de la saga :

Orion, Tome 1 : Ainsi soient les étoiles
Orion, Tome 1 : Les étoiles ne meurent jamais

Publicités

6 réflexions sur “Orion, Tome 1 : Ainsi soient les étoiles – Battista TARANTINI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s