La fille de Bretagne – Morgan BARS

41qnyY3s-AL

Titre : La fille de Bretagne
Auteur : Morgan BARS
Éditeur : Éditions Déliées
Genre : Romance / Feel-good
Date de parution : 19 janvier 2017
Nombre de pages : 259
Format : Broché
Prix : 12€

____capture

_

Résumé :

Quand Maëlle rencontre Virgile, l’attirance est immédiate, irrépressible… et interdite ! Car Maëlle est déjà engagée auprès d’un autre. Impossible de rompre sa promesse : elle sera l’épouse de Ronan aux yeux du monde ! Mais comment oublier le rebelle au regard de feu et à l’allure tellement sexy ?
Maëlle est emportée par un tourbillon de mensonges, de trahisons et de secrets. Les familles se déchirent, les rivalités explosent, les cœurs s’emballent : une histoire d’amour sur fond de saga familiale au cœur d’une Bretagne sauvage et mystérieuse.


_
Mon avis :

Merci aux Éditions Déliées pour ce beau service-presse

Quand Ronan, le meilleur ami de Maëlle lui demande un service, elle n’a pas le cœur à refuser. Pour être promu à la tête de l’empire familiale, il doit être marié. Sans trop savoir dans quoi elle s’engage, la jeune femme accepte de devenir sa fiancée aux yeux du monde. Ils s’enfoncent alors dans un mensonge que rapidement, ils ne contrôlent plus. Cela dégénère encore plus quand Maëlle tombe sous le charme de Virgile, le cousin de Ronan. Mais elle ne peut pas écouter son cœur, elle a fait une promesse et doit l’honorer.

Maëlle est drôle, intelligente, simple, douce et sensible. J’ai beaucoup aimé la voir tomber amoureuse. Je suis admirative devant sa bienveillance et sa loyauté envers son meilleur ami m’a beaucoup touché. Malgré l’énormité de sa demande, elle n’a pas hésité longtemps. Elle fait tout ce qu’elle peut pour aider son meilleur ami et lui rendre la vie plus facile, jusqu’à ce qu’elle rencontre l’homme de vie et qu’elle doivent penser à elle d’abord. Elle est irrémédiablement attirée par le beau Virgile et si elle meurt d’envie d’être à chaque seconde dans ses bras, elle doit renoncer à lui pour protéger le secret de son meilleur ami.
Ronan et Virgile sont cousins mais ne se ressemblent pas. La famille Guyomarch est très rigide, à des idées bien arrêter et il est impossible de s’y faire une place si vous ne répondez pas à leurs exigences. Cette famille a le pouvoir de faire ressortir ce qu’il y a de pire chez ses membres. Avec sa peur du regard et du jugement de ses proches Ronan est un jeune homme très attachant. Il n’a pas confiance en lui et se trouve sous le joug familial, c’est ce qui le pousse à monter cette supercherie.
Virgile, lui, est le vilain petit canard de cette famille. Il est rejeté par les siens et est l’objet de toutes les rumeurs. Pourtant, grâce à sa force de caractère, il parvient à passer au-dessus de cela. C’est un homme simple et volontaire qui a réussi à se construire tout seul. À la tête d’une société de production, c’est un homme accompli à qui il manque seulement l’amour. Il l’a trouvé en la personne de Maëlle. Il sait que son cousin n’est pas un homme pour elle et il va tout faire pour lui prouver. 

Ce livre me tentait depuis longtemps et je ressors de cette lecture encore plus emballée ! C’est un roman tendre et prenant qui se lit très rapidement. J’ai été téléporter en Bretagne aux côtés des personnages. Emporté par la plume douce et simple de l’auteur. Il parvient sans difficultés à nous faire ressentir des émotions fortes. Problèmes, quiproquos, jalousies et mesquineries se succèdent. Le rythme est soutenu, actions, rebondissements et retournements de situations s’enchaînent.
C’est une histoire d’amour mais aussi d’amitié et de famille. Grâce à leurs liens et à leurs péripéties, il va y avoir des prises de conscience et des remises en question. J’ai beaucoup aimé la façon dont tous ces sujets ont été traités. Ils sont nombreux et variés, ce qui fait que nous ne nous ennuyons pas une seconde. Fraîche et divertissante, La fille de Bretagne fut une très bonne lecture.


_
Ma note :

★★★★★
Excellent

_

« – On trinque à quoi, cette fois ? fait-il en levant son verre.
– Quelle question ! À l’amour, bien sûr, m’exclamé-je.
– Lequel ? Le vrai ? Le faux ? Le platonique ? Ou le passionnel ?
– Je crois qu’ils valent tous le coup, Ronan. »

4 réflexions sur “La fille de Bretagne – Morgan BARS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s