Darkest, la dernière heure – Silvia REED

419uiUHUIyL

Titre : Darkest, la dernière heure
Auteur : Silvia REED
Éditeur : Éditions Addictives (Luv)
Genre : Dark romance
Date de parution : 05 avril 2018
Nombre de pages : 
Format : E-book
Prix : 4.99€

____capture

_

Résumé :

Tueur à gages dépourvu du moindre sentiment, Ryder évolue dans un monde d’ombres et de dangers. Il n’a pas peur des monstres. Il est le pire de tous.
Alors quand il reçoit l’ordre de kidnapper une certaine Evangeline, il s’exécute sans poser de questions.
Enfermée, torturée, la jeune étudiante en psychologie sait qu’elle est au crépuscule de sa vie. Dans quelques jours, elle mourra… alors elle se lance un ultime défi : ramener son geôlier vers la lumière, vers plus d’humanité.
Et si Ryder n’était pas celui qu’il semble être ? Et si Evangeline parvenait à réveiller son cœur ?


_
Mon avis :

Merci aux Éditions Addictives pour ce service-presse

Ryder est une coquille vide. Depuis son plus jeune âge il a été formé à tuer et ne ressentir aucune émotion. Avoir des sentiments c’est se mettre en danger. Son regard est vide, comme s’il n’avait plus d’âme. Il l’a vendu au diable il y a bien longtemps. C’est donc sans se poser de questions qu’il kidnappe et retient la jeune Evy prisonnière sur la demande de son chef. C’est un homme très complexe que j’ai aimé découvrir, c’est difficile de parler de lui sans trop en dire, mais si je peux vous dire une chose c’est qu’une fois qu’il se dévoile un peu, il est aussi beau à l’intérieur qu’a l’extérieur.
Evy a du caractère, elle est gentille, déterminée, pétillante et courageuse. C’est une orpheline, elle a perdu ses parents dans un accident de voiture et son frère tué par balles dans ses bras, depuis elle se débrouille seule entre ses études et son petit boulot pour payer celles-ci. Elle est étudiante en psychologie, c’est dans sa nature de se soucier des autres et cherche toujours à comprendre les motivations d’autrui pour agir de telle ou telle façon. Au bout de quelques jours de captivité avec le minimum vital, elle doute, elle ne sait pas si elle est recherchée, si elle doit continuer de se battre ou se laisser mourir. Pourtant, elle se donne une dernière mission avant de lâcher prise : faire ressentir des choses à cet homme qui la retient prisonnière et qui semble ne plus ressentir la moindre émotion. Mais c’est à un jeu dangereux qu’elle a décidé de jouer et elle risque de perdre bien plus qu’elle ne pouvait l’imaginer.

Une dark-romance mêlant hostilité, provocation et manipulation

J’ai tout de suite été attiré par la couverture qui promet une ambiance sombre, oppressante et dangereuse. Le résumé m’a définitivement convaincu, il fallait que je lise ce livre. Je crois bien qu’il s’agit de me toute première dark romance. J’avais donc beaucoup d’attendes, je voulais quelque chose de bien sombre, des personnages torturés, que leurs côtés psychopathe, assassin et manipulateur soient bien développés et avec des scènes difficiles à lire de temps en temps. Mais là-dessus je n’ai pas eu mon compte, Ryder est vraiment tourmenté et impassible mais cela reste une lecture accessible et tout public. Les scènes de torture ou de manipulation psychologique nous sont dévoilé mais pas décrites en profondeur.
Même si c’est une déception de ce côté-là, j’ai apprécié ma lecture que j’ai trouvée originale et bien ficelée. J’ai tout de suite été emporté dans histoire. C’est haletant et plein de rebondissement. Les personnages, l’histoire et le style de l’auteure, tout m’a plu. J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir Evy et Ryder. Ce dernier nous réserve beaucoup de surprise, j’ai été très étonné à la découverte de son passé, je ne m’y attendais pas du tout. Nous avons le point de vue des deux personnes, c’est très intéressant de découvrir le point de vue du bourreau et celui de la victime, c’est un exercice difficile mais l’auteure à relevé le défi haut la main. Nous découvrons aussi bien le côté inhumain de Ryder, que l’espoir indestructible dont fait preuve Evangeline. Il se lit très rapidement car une fois dans l’ambiance il est difficile d’en sortir. Je me suis réveillé la nuit pour me replonger dedans, c’est pour vous dire à quel point je voulais connaître la suite ! C’est une romance haletante et troublante qui bouscule les codes. 


_
Ma note :

★★★★★
Bon

6 réflexions sur “Darkest, la dernière heure – Silvia REED

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s