Aztèques, Saison 1 : Harem – Éric COSTA

51i+IRbIcGL


Titre :
Aztèques, Saison 1 : Harem
Auteur : Éric COSTA
Éditeur : Auto-édition
Genre : Aventure / Historique
Date de parution : 10 février 2017
Nombre de pages : 301
Format : Broché et E-book
Prix : 11.98€ en broché / 2.99€ en E-book

____capture

_

Résumé :

Une jeune esclave peut-elle faire tomber un Empire ?
Lorsqu’elle retrouve son village en feu et son chien éventré, Ameyal se jure d’exterminer les Aztèques qui les attaquent. Mais son courage et sa volonté ne peuvent rivaliser contre les guerriers.
Elle perd tout, famille, amis, son village est détruit et elle est emportée.
Rabaissée à l’état d’esclave, plongée dans un harem où les intrigues font loi, où sauver sa peau se joue derrière chaque porte, Ameyal doit faire face aux pires injustices, trahisons et humiliations.
Au-delà de ces épreuves, une question s’impose : existe-t-il un cage assez grande pour retenir la fille de l’aigle ?


_

Mon avis :

Merci à l’auteur pour l’envoi de son livre et au site SimPlement pour nous avoir mis en contact.

Ameyal est la fille du chef de son village, elle assiste, impuissante à sa destruction. Faite prisonnière par les attaquants, elle devient esclave dans le Harem. Désormais, elle ne souhaite qu’une chose, retrouver sa liberté et se venger de ses assaillants. Elle va devoir ruser et faire preuve de beaucoup de stratégie, mais elle va tout faire pour y parvenir.

Le début du récit commence fort, car nous assistons à la destruction du village d’Ameyal, l’asservissement des hommes et des femmes et le pillage des habitations. Cela donne tout de suite le ton, ce livre est violent, l’auteur présente des scènes sanglantes, mais pas dans le but de choquer, ni d’étaler de la violence gratuitement, il fait cela dans le but de présenter une civilisation sans pitié, un univers où il faut lutter pour rester en vie.
On s’attache tout de suite à l’héroïne qui est en conflit avec son père et doit faire des choix importants dans sa vie. Ameyal est une jeune fille de 13 ans, son âge m’a beaucoup étonné, car elle est très courageuse, déterminée, intelligente et maline. Elle n’a cessé de me surprendre tout au long de ma lecture.
Les noms des personnages sont atypiques et pas faciles à prononcer, mais c’est ce qui fait aussi le charme du livre. Les termes utilisés sont propres au langage de cette civilisation, ce qui nous imprègne encore plus de l’ambiance et de l’atmosphère de ce monde oublié. Mais pas de panique, l’auteur a pensé à tout puisqu’il y a un lexique à la fin qui est très utile.

Ce livre est un mélange entre l’aventure et l’historique. J’ai découvert énormément de choses, une autre culture, une civilisation méconnue, les habitudes et traditions des Aztèques.
L’auteur s’est beaucoup documenté pour écrire son livre, il arrive à nous faire ressentir toute la terreur des personnages et à nous intéresser à un univers totalement différent de ce que l’on a l’habitude de lire. La plume de l’auteur est agréable et fluide. La lecture est agréable et très rapide.
La fin donne vraiment envie de lire la suite, on s’interroge sur la façon dont notre héroïne va se sortir de cette nouvelle mauvaise passe.


_
Ma note : 

★★★★★
Bon

Publicités

7 réflexions sur “Aztèques, Saison 1 : Harem – Éric COSTA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s