Les Orphelins de Windrasor, Tome 1 : Entre les murs – Paul CLÉMENT

couv75607223


Titre :
Les Orphelins de Windrasor, Tome 1 : Entre les murs
Auteur : Paul CLÉMENT
Éditeur : Auto-édition
Genre : Fantasy
Date de parution : 03 avril 2017
Nombre de pages : 118
Format : Broché et E-book
Prix : 8.99€ en broché / gratuit en E-book

____capture

_
Résumé :

À Windrasor, l’un des orphelinats les plus prestigieux du duché de Morenvagk, le sort des pensionnaires semble joué d’avance. Une adoption peu probable ou un envoi au front, synonyme de mort certaine au service d’une guerre dont plus personne ne semble se souvenir des raisons, sont leurs seules perspectives d’avenir.
Dans ce monde qui a perdu la tête, prisonniers du plateau imprenable sur lequel s’élève le célèbre orphelinat, Spinello et ses amis ne savent pourtant pas que le destin a prévu bien d’autres choses pour eux.
Toutes les grandes aventures ont un point de départ, parfois perdu au milieu de l’immensité d’une forêt entourant un bien étrange établissement.


_
Mon avis :

Je remercie Paul Clément et le site SimPlement pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

Ce premier tome pose les bases d’une histoire fantastique et envoûtante. Nous faisons la connaissance de nombreux personnages, mais plus précisément de quatre d’entre eux, les narrateurs. Spinello, un orphelin rebelle, téméraire et effronté, mais courageux. Son meilleur ami Placide, au physique difficile et disgracieux, mais gentil et loyal. Octave, le gardien méchant, rancunier, qui ne pense qu’a mener la vie dure à Spinello et ses amis. Et enfin la douce Iphis, curieuse et fragile.

Si le livre est court, l’auteur n’est pas avare en rebondissements et surprises. Les nombreux événements permettent de ne pas s’ennuyer tout en s’imprégnant de cet univers sombre et mystérieux. L’atmosphère oppressante et malsaine nous fait tout de suite entrevoir que des choses étranges se passent dans cette bâtisse en décrépitude. Dans cet orphelinat, les faibles se font écraser par les plus forts, chaque groupe suit ses propres règles. Les adultes ont perdu tout sens moral et sont, pour la plupart, détestables. Les enfant eux, sont attachants avec leurs personnalités entières et touchantes, malgré tout ce qu’ils subissent, il reste une part d’innocence et d’espoir en eux.
J’ai adoré la fin, j’ai tourné cette dernière page partagées entre frustration et interrogations. Des questions, je m’en suis posé beaucoup tout au long du récit. Certains faits sont très étonnants et l’auteur nous torture en ne livrant aucun élément de réponse. Il joue avec ses lecteurs et cela fonctionne, car c’est un véritable page-turner que nous avons ici.

Paul Clément explore des genres différents, mais son écriture est toujours parfaite, rythmé, addictive, simple et efficace. Entre secrets et phénomènes paranormaux, l’auteur nous propose une histoire originale, rythmé et intense. Un conseil, ne passez pas à côté de cette nouvelle perle.

À la fin de ce tome, beaucoup de questions restent en suspens. Qui sont les Ignobles ? Que va devenir Iphis ? Octave sera-t-il puni pour ses actes ? Spinello arrivera-t-il à accomplir son rêve ? La suite est déjà disponible, il ne me reste plus qu’à me plonger dedans afin de trouver les réponses à ces interrogations.


_
Ma note :

★★★★★
Bon


_
Tomes de la saga :

Les Orphelins de Windrasor, Tome 1 : Entre les murs
Les Orphelins de Windrasor, Tome 2 : Un monde ignoble
Les Orphelins de Windrasor, Tome 3 : Traqués


_
Lu du même auteur :

Les décharnés, une lueur au crépuscule

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s