Premières lignes #10

Chaque semaine je partagerais avec vous le premiers paragraphe d’un livre.
Ce rendez vous organisé par Ma Lecturothèque 

« Il y a toujours un garçon qui vous tient. Je ne parle pas du frère de votre meilleure amie qui, par définition, vous impressionne toujours, ni du petit gamin dont vous êtes la baby-sitter et qui s’accroche à vos jambes.
Non, moi, je parle de drame, d’épopée, de vie qui bascule, quand vous n’avez plus faim, plus sommeil, plus la tête à faire vos devoirs, quand vous ne savez plus que glousser bêtement, vous souvenir de son sourire. C’est vraiment ça que j’appelle « vous tenir ». Ce sentiment que votre grande sœur décrit dans son journal intime après une soirée avec son petit ami et que vous lisez, en priant, en suppliant, pour que ça vous arrive un jour et quand ça vous arrive, vous devenez complètement folle, vous perdez le sens des réalités et de tout ce qui a pu se passer dans votre vie avant qu’il y pénètre et y mette le feu. »

Éternité, Jess ROTHENBERG

Publicités

14 réflexions sur “Premières lignes #10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s