Premières lignes #8

Chaque semaine je partagerais avec vous le premiers paragraphe d’un livre.
Ce rendez vous organisé par Ma Lecturothèque 

« Chère Maria,

Je ne pense pas que tu attendais grand-chose de ce journal quand tu me l‘a offert, mais le voici. Je l’ai écrit pour toi. Quand tu m’as donné ce cahier, tu as dit que tu voulais me comprendre. Je ne sais toujours pas si tu comprendras ce que j’ai fait, mais j’en ai l’espoir.
Tu joues un rôle important dans cette histoire, à présent, plus que je n’imaginais quand j’ai commencé. J’ai continué d’écrire. C’est fait. Me voici sur quelques centaines de méchantes pages.
J’ignore si j’ai péché ou si le pécher existe. Si tel est le cas, je crois en avoir commis plus que ma part. Peut-être que je ne devrais m’inquiéter, mais il n’en est rien. Tout ce qui importe aujourd’hui c’est que Christopher et toi soyez en sécurité.
Le reste se réglera tout seul.
Je t’aime.
Affectueusement.

Joe »

Enfants de la paranoïa, Trevor SHANE

Publicités

17 réflexions sur “Premières lignes #8

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s