Pressentiments – Clara SANCHEZ

couv9532691


Résumé :

Julie et Félix ont quitté Madrid avec leur bébé, Tito, pour des vacances au bord de la mer …

Mais un accident de voiture vient bouleverser leur vie : la jeune femme se retrouve prisonnière d’un monde irréel mais pourtant familier, où elle déambule à la recherche de la sortie. Où sont passés Félix et Tito ? Pourquoi ne retrouve-t-elle plus l’appartement loué au bord de la plage ?
Dans ce roman, deux voix- celle de Julia et celle de Félix – racontent alternativement une même histoire : la quête pour ramener la jeune femme à la réalité. Clara Sanchez nous offre ici un récit brillant, voyage aux frontières du réel à la fois inquiétant et plein d’humour où l’aventure insolite le dispute aux détails les plus quotidiens.

Mon avis :

Suite à un accident de voiture, Julia est dans le coma, son mari Félix et son fils Tito sont a son chevet. Nous vivons l’histoire a travers les yeux de Julia et de Félix, jours après jours.
Julia qui rêve, ne sais pas ce qu’il lui est arrivé, elle se croit perdu dans cette ville qu’elle ne connaît pas et passe chaque instant  a chercher sa famille, en vain. Elle a pourtant le présentement que quelque chose n’est pas normal. Elle n’arrive pas a retrouver son appartement mais croise des gens et se trouve dans des lieux qui ne lui son pas inconnus.
Félix, lui, passe toutes ses journées près de sa femme à l’hôpital et cherche par tous les moyens a la faire revenir dans le monde réel. Il lui parle, la touche, met des objets qu’elle aime en contact avec elle, il utilise tous les stimulis possible, même ceux dont il aimerai bien se passer … sans savoir si cela va l’aider à se réveiller.
Nous retrouvons des personnages des rêves de Julia dans la réalité. Nous pouvons faire le lien entre certains événements et ces personnages grâce aux récit de Félix ou de Julia, puisque qu’ils évoquent les mêmes souvenirs mais chacun de son point de vue. Ces personnages en commun, n’ont pas du tout le même rôle dans l’univers irréel de Julia que dans la vrai vie, ce qui met un peu de mystère, on se demande parfois lequel des deux est vraiment dans le monde onirique.
Dans une atmosphère difficile, ce livre offre beaucoup d’émotions. Les personnages sont attachants et très humains. Nous ressentons leur peine, doutes, culpabilité, leur mal-être et plus encore leur amour. Ce couple semble pudique mais s’aime plus que tout, malgré les obstacles que réserve la vie, c’est incontestable. Ils sont près a beaucoup de sacrifices et de concession pour préserver leur couple. Ils vont vivre chacun de leurs « côtés » des moments très difficiles, inquiétants et bizarres, mais leurs sang froid et leur bon sens va les aider à s’en sortir plus ou moins facilement sans trop de dégât. Ce qui ressort c’est que le puissance de l’amour entre deux être peut sauver de beaucoup de chose, mais aussi que le mystère qui entoure le coma et les rêves est loin d’être résolu.
Le rythme de l’histoire est plutôt lent, certains passages sont un peu ennuyeux. Il y a beaucoup de description inutile et certains passages sont répétitif.
Dans l’ensemble ma lecture est plutôt très moyenne. Le fond est très beau, mais j’ai mis du temps à le lire car j’ai été déçu par les longueurs, le style d’écriture qui est parfois compliqué et les trop nombreuses descriptions de lieux ou de personnages qui n’apportent pas grand chose à l’histoire.


Ma note :

★★★★★
Moyen

_

« Dès qu’il fit la connaissance de Julia, Félix commença à se sentir préoccupé à son sujet, à s’inquiéter de ses états d’âme, et le jour où il s’aperçut que sa joie le rendait heureux et sa tristesse malheureux, que sa mauvaise humeur l’agaçait et qu’il en venait à détester des gens qu’il ne connaissait pas pour la seule raison qu’elle les détestait, il comprit qu’il ne pouvait plus revenir en arrière, qu’elle avait la mainmise sur ses sentiments, que cette prise de possession devait être de l’amour et que l’amour effaçait toute lueur d’objectivité ou d’indépendance. »

« On s’imagine savoir, et un beau jour on découvre qu’on ne sait rien, c’est alors qu’on commence vraiment à apprendre. »

« L’amour donne le sentiment d’être l’élu. C’est une ivresse avec gueule de bois assuré qui frappe tôt ou tard, et trop souvent à son goût, comme il avait pu le constater. Mais qui donc sur terre préférerait rester sobre à chaque instant de sa vie ? »

« – L’amour épuise parce qu’il fait passer en peu de temps par toute une gamme d’émotions très intense, joie, douleur, jalousie, extase, mais ne jamais l’avoir connu fait encore plus mal, ne pensez-vous pas ? »

_

Je remercie une fois de plus Babelio et les Éditions Marabout pour leur confiance.

Masse Critique chez Babelio: Un livre en échange d’une critique.

Publicités

3 réflexions sur “Pressentiments – Clara SANCHEZ

  1. klolianebooks dit :

    Arf ! J’avoue que je suis un peu moins motivée à le lire. Il y’a pas très longtemps, j’ai lu une histoire d’une personne dans le coma et perdue entre deux mondes. Je verrais peut-être plus tard. En tout cas, merci pour ta chronique 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s