Les apparences – Gillian FLYNN

couv25191417

 

Résumé :

Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Nick, propriétaire d’un bar, forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Ils ont quitté New York deux ans plus tôt pour emménager dans la petite ville des bords du Mississipi où Nick a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Nick découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de sa femme. Quelque chose de grave est arrivée. Après qu’il a appelé les forces de l’ordre pour signaler la disparition d’Amy, la situation prend une tournure inattendue. Chaque petit secret, lâcheté, trahison quotidienne de la vie d’un couple commence en effet à prendre, sous les yeux impitoyables de la police, une importance inattendue et Nick ne tarde pas à devenir un suspect idéal. Alors qu’il essaie désespérément, de son côté, de retrouver Amy, il découvre qu’elle aussi cachait beaucoup de choses à son conjoint, certaines sans gravité et d’autres plus inquiétantes. Si leur mariage n’était pas aussi parfait qu’il le paraissait, Nick est néanmoins encore loin de se douter à quel point leur couple soi-disant idéal n’était qu’une illusion.

 

Mon avis :

Le jour de son 5ème anniversaire de mariage avec Amy, Nick rentre chez lui et trouve leur maison en désordre, tout est sans dessus-dessous, des choses sont laissé en plan et Amy a disparu. L’enquête commence. Des indices et petits secrets sont découvert incriminant Nick, as t’il tué sa femme ? Il semble être le coupable idéal. Il paraît peu affecté par la disparition de sa femme et ne semble pas prêt à tout pour la retrouver.
Il est difficile de faire une chronique de ce livre sans trop en dévoilé !
Il faut aller au delà des 200 pages car y a quelques longueurs au début. Nick et Amy forme un couple heureux et sans histoire en apparences, mais cette vérité se déforme et s’évapore au fil des rebondissements et des révélations des secrets de chacun. L’auteur nous raconte la vie de couple de Nick et Amy, avec ses hauts et ses bas, tour a tour du point de vue de Nick dans le présent et d’Amy dans le passé grâce à son journal intime quelle tiens depuis leur rencontre, ce qui est un peu lassant à la longue. Pourtant la minutie du récit de leur vie est vraiment important, des choses s’expliquent au fil de l’histoire. Dans ce roman tous les détails compte. Il y a énormément de suspens et de rebondissements. C’est un roman drôle et surprenant. Les mises en scènes sont spectaculaire et sortent vraiment d’un esprit torturé. Les retournements de situation nous surprennent et nous étonnent jusqu’à la dernière page. Je ne me suis pas attaché aux personnages car j’ai ressenti bien trop de sentiments différents envers eux : la compassion, la pitié, l’empathie et la haine. Leur couple est malsain, ça ne fait plus aucun doute. J’ai été un peu déçu par la fin, je la trouve frustrante.
L’auteur a très bien joué sur la psychologie des personnages, on a l’impression d’être tout près d’eux tellement tout est bien décrit. Elle maîtrise son récit, elle arrive a nous balader, tout est réfléchi et calculé. Gillian Flynn porte un regard critique sur les rapport dans le couple. Le titre est très bien choisi, il ne faut pas se fier aux apparences, tout le monde cache des choses, on ne sais pas ce qui se passe chez les gens quand la porte se referme.

Le film est une très bonne adaptation, il reprend bien les différents éléments du livre, quoi que certains sont passés un peu trop rapidement. Comme souvent, le livre est bien meilleur que le film ! Mais il est tout de même a voir.

 

Ma note :

★★★★★
Bon

« Si elle était vivante, quelqu’un allait devoir la rendre. Si elle était  morte, la nature allait devoir la restituer. »

« Les Américains aiment ce qui est facile, or aimer les femmes enceintes, c’est facile – c’est comme les canetons, les lapins nains et les chiens. Néanmoins ça ne me lasse pas de m’épater que ces grosses dindes suffisantes et autocentrées reçoivent un tel traitement de faveur. Comme si c’était hyper compliqué d’écarter les jambes et de laisser un homme éjaculer entre. »

« Nick et moi, nous sommes faits pour être ensemble. Je suis un peu trop, et il n’est pas tout à fait assez. Je suis un buisson d’épines, hérissée par l’excès d’attention de mes parents, et il est transpercé d’un million de petits coups de poignards paternels. Mes épines logent parfaitement dans ses cicatrices. »

Publicités

10 réflexions sur “Les apparences – Gillian FLYNN

  1. Pleack dit :

    J’ai entendu beaucoup de bien de ce thriller, bien que beaucoup pensent comme toi par rapport au début, c’est à dire le début « lent » ^^
    J’ai un livre de Flynn dans ma PAL, son premier ouvrage, « sur ma peau ».
    D’ailleurs tu devrais peut-être compléter ton avis par rapport au remarquable film de David Fincher, « Gone Girl », sorti récemment. Il est tiré de ce livre 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Céline dit :

      C’est vrai que le début est pas facile, c’est très long mais il faut s’accrocher car ça vaut quand même le coup 🙂
      J’ai très envie de regarder « Gone Girl », c’est prévu très bientôt 😀

      Aimé par 1 personne

  2. klolianebooks dit :

    J’avais beaucoup entendu parler du livre et encore plus lors de la sortie de son adaptation au cinéma. Malheureusement j’ai été spoilé et ça m’a gâché d’avance le plaisir de vouloir lire le livre. Dommage.
    Si je ne dis pas de bêtises, tu n’es la seule à avoir été frustrée par la fin.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s