Orgeuil et préjugés – Jane AUSTEN

couv33826628


Titre :
Orgeuil et préjugés
Auteur : Jane AUSTEN
Éditeur : Éditions Flammarion
Genre : Classique / Romance
Date de parution : Octobre 2009
Nombre de pages : 366
Format : Broché et E-book
Prix : 13.20€ en broché / 6.49€ en E-book

____capture

_
Résumé :

Pour la famille Bennet, qui compte cinq filles à marier, l’arrivée de deux jeunes et riches célibataires dans la voisinage est une aubaine. Le sombre Mr Darcy saura-t-il vaincre le mépris d’Elizabeth ? Les soeurs de Mr Bingley parviendront-elles à le dissuader de déclarer ses sentiments à  Jane ? Le happy end tant attendu par le lecteur du chef d’oeuvre de Jane AUSTEN aura bien lieu, mais au terme d’innombrables intrigues et retournements, cocasses ou cruels.


_
Mon avis :

Voici un classique de la littérature que je me devais de lire !

C’est l’histoire de la famille Bennet qui compte cinq filles. Aucune d’elles ne pouvant hérité du domaine familiale, il leur faut absolument un mari. Quand Mr Bingley, jeune homme riche et célibataire vient s’installer près de chez eux, Mrs Bennet voit là la meilleure occasion de marier une de ses filles. Ce jeune homme tombe sous le charme de Jane, l’aîné. Mais des gens mal intentionnés vont bien vite les séparés. Le personnage principal est Elizabeth, la deuxième fille des Bennet. Elle va essayer de protéger sa sœur Jane des malheurs de l’amour et la réputation de sa famille tout en repoussant les hommes a qui elle a fait chavirer les cœurs et auxquels elle est indifférentes. Mr Darcy, meilleur ami de Mr Bingley, plein d’orgueil méprise les gens qui ne sont pas de sa condition. Mais va pourtant tomber amoureux d’Élizabeth.
Comme le dit le résumé, le happy end tant attendu va arrivé, mais au prix de beaucoup d’événements et de chamboulement dans la vie des personnages.
Les personnages ont des caractères qui ne sont pas toujours facile a cernés et sont parfois très agaçants. Comme Mrs Bennet, mère hystérique, qui souhaite que ses filles se marient avec un homme riche pour que leur avenir soit assuré, mais qui passe son temps a dire, a qui veux bien l’entendre qu’elles sont plus sottes les unes que les autres. Mr Darcy qui semble si froid mais qui éprouve bien plus d’affection et de respect pour les gens que l’on pourrais l’imaginer. On le déteste, puis on l’aime. Mr Collins, pasteur orgueilleux, lécheur de botte, casse pied et envahissant, qui n’a pas sa langue dans sa poche. Lydia Bennet, folle, écervelé, prête a tout pour séduire un homme (surtout s’il est en uniforme) et indifférente à la honte et au déshonneur qu’elle inflige a sa famille.
Je trouve les sentiments amoureux des personnages assez peu développé, ce qui rend fade certains passages qui auraient pu être très romantique. Il y a quelques demandes en mariage qui ne sont pas du tout explicite, on se dit « Ah ok, ça y est ils vont se marier ». L’argent et les intérêts personnels sont plus mis en avant que l’amour. Heureusement certains d’entre eux, comprennent qu’il ne sert a rien d’avoir de l’orgueil ou de la vanité et qu’il est dangereux de se laisser emporter par les préjugés.
J’ai trouvé le style d’écriture un peu pompeux au début, ce qui rend la lecture moins facilement compréhensible. Pourtant, avec le temps, je me suis habitué à ce style, j’ai eu l’impression qu’il s’était simplifié même et je l’ai apprécié. Mon édition comporte peu de pages (366) mais l’écriture est assez petite, la rythme de lecture en est donc ralenti. Malgré cela l’auteur a réussi à me transporter dans cette famille, partageant avec eux leurs joies, déceptions, hontes et espoirs. Il y a beaucoup de rebondissements et de retournements de situations. Même s’il y a quelques longueurs, l’histoire en elle même est agréable. J’ai appris beaucoup de chose sur les coutumes, les habitudes et les usages de cette époque. Mais aussi a quel point le milieu social et l’honneur était important.

Le film, avec Keira KNIGHTLEY et Matthew MacFADYEN, est plein d’émotion, on comprend mieux les caractères des personnages. Le livre et le film se complètent bien !
La série de la BBC, avec Colin FIRTH et Jennifer EHLE est une merveilleuse adaptation du roman.


_
Ma note : 

★★★★★
Bon

_

« – […] Les femmes accordent toujours aux hommages masculins plus d’importances qu’elles ne devraient.
– Et les hommes font en sorte qu’il en soit ainsi. »

« – J’ai lutté en vain. C’est impossible, je ne saurais réprimer mes sentiments. Vous devez me permettre de vous dire avec quelle ardeur je vous admire et je vous aime. »

_

Lecture commune avec Julie, découvrez sa chronique 

Publicités

5 réflexions sur “Orgeuil et préjugés – Jane AUSTEN

  1. klolianebooks dit :

    C’est tout le flegme anglais ^^ On étale pas ses sentiments en public ! 😀 L’approche amoureuse est bien différente d’aujourd’hui. Après c’était peut-être plus fougueux dans la chambre :p.
    Pour ma part j’ai beaucoup aimé sa lecture et j’ai adoré la série de la BBC.

    Aimé par 1 personne

    • Céline dit :

      Je n’en doute pas, et l’époque devais y être aussi pour quelque chose 🙂
      Ce qui se passe dans la chambre reste dans la chambre ^^
      J’ai regardé le film, comme je le dit dans ma chronique, et je vais m’attaquer a la série dès que possible, sur tes conseils 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s